FOOTBALL (Coupe Sport Comm) : Torcy bat Mervans et se qualifie pour les demi-finales

13 mai 2018 - 22:49

L’ASJ Torcy fait encore tomber (après prolongation) un club de départemental 1, Mervans, et entre dans le dernier carré de la coupe majeure du département.

 

 

Qui arrêtera les Torcéens ?

Les ballons du match sont offert par intersport le creusot et adjoint délégué au sport de Torcy djeddou rabah.

Après Blanzy et Louhans/Cuiseaux, les torcéens font tomber les quatrièmes de départemental 1, Mervans. Ils ont été chercher la qualification en prolongation, mais les locaux auraient pu le faire largement avant, c’est dire la qualité globale de cette formation. Demi-finalistes de la plus importante coupe départementale, premiers dans son championnat (départemental 3), la saison est déjà très positive pour les joueurs de l’ASJ Torcy.

Torcy, disions nous, devait prendre le large dans ce match, et ça dès la première période. En effet, les attaquants n’ont pas été précis dans leurs choix, leurs tirs devant le gardien bressan, Samuel Michonneau. Karim Rafour eut à la 15e mm une belle opportunité, en profitant d’un mauvais renvoi du gardien adverse, puis à la 27e mm, le même attaquant épuisé par son slalom dans la surface de Mervans ne réussit pas à donner assez de puissance à son tir. 

Que dire à la 33e mm, quand Kamel Chikh Miloud se retrouva seul devant Samuel Michonneau, mais choisit de le lober, se compliquant ainsi la vie ! Ce dernier eut le mot de la fin de cette première période, mais le portier visiteur  nia le but. 0 à 0 à la pause.

La seconde période a repris sur le même scénario : domination de Torcy, avec dès la 46e mm un autre slalom de Karim Rafour, mais qui tira sur le gardien bressan. Torcy marqua à la 48e mm, par l’ex creusotin Hamid Belabassi, mais l’arbitre du match, Olivier Roiatti refusa le but pour hors-jeu. Dans ces conditions, on s’attendait logiquement à l’ouverture du score, ce fut le cas, mais pour Mervans, sur son unique action tranchante : contre attaque du puissant avant centre mervandiau, Damien Vieillard, qui trompe au second poteau Bachir Mansour. 

On connait la rengaine, dominer n’est pas gagner ! 1 à 0 pour Mervans. Les hommes de Rabah Djeddou ont continué malgré tout leur jeu, et leurs actions, comme à la 52e mm, où Karim Raffour se retrouve encore face au gardien visiteur qui dévie en corner. 

Ça commençait à faire beaucoup. Il fallait un coup de pouce du destin, assurément, chose faite à la 60e mm, où Olivier Roiatti siffle un pénalty fort logiquement, et sans contestations : Bilel Hamidat est fauché dans la surface. Cette fois ci Karim Raffour ne se trompe pas et transforme le pénalty en but, trouvant la pleine lucarne. 1 à 1

On s’acheminait tout droit vers la prolongation, mais Mervans eut la balle de l’hold up parfait, à la 86e mm, Lucas Buatois trouve le poteau sur son tir. 1 à 1 à la fin du temps réglementaire. 

Torcy voulait sa qualification, clairement plus que Mervans, porté par un nombreux public très enthousiaste. Tout se joua dans la première période de la prolongation. Le capitaine torcéen, Nabil Bachir, trouve Bilel Hamidat qui résiste aux défenseurs mervandiaux et arrive à centrer au second poteau pour Hamid Belabassi qui marque. 2 à 1 à la 100e mm pour Torcy. Score final.

Torcy a plus que résisté, on peut dire qu’il a dominé, encore une fois, contre une formation jouant deux divisions au dessus. La demi-finale est atteinte, et ce n’est pas un exploit, c’est une confirmation.

 

 

Au stade du Vilet de Torcy, l’ASJ Torcy bat Mervans 2 à 1 (en prolongation, score de 1 à 1 à la fin du temps réglementaire)

 

 

 

Charles Euvrard (Mervans) : «  dans l’ensemble du match, la qualification de Torcy est méritée. Aujourd’hui, notre principal objectif reste le championnat, car même si nous sommes quatrièmes, les septs derniers risquent de descendre, donc la coupe n’est qu’un plus. »

Rabah Djeddou (ASJ Torcy) : «  nous sommes vraiment heureux, sincèrement je n’y croyais pas avant le match, mais j’étais aussi persuadé que nous allions tout donner. Nous voulions absolument offrir cette joie, cette qualification à nos gamins qui sont notre porte chance à chaque match de coupe. Je voudrais rappeler que si aujourd’hui l’ASJ Torcy est première en championnat, et en demi-finale de la coupe Sport Comm, c’est grâce au travail de Houari Sisbane, je tenais à le préciser. Ma joie est totale, car notre équipe réserve c’est elle aussi qualifiée pour la demi-finale, en coupe Crédit Agricole.»

 

Vincent Brucci

Commentaires